XAVIER BERTRAND

Description du débat
Le mardi 28 février 2017, Les Mardis de l’ESSEC recevaient Xavier Bertrand, ancien Ministre et actuel Président du Conseil Régional des Hauts-De-France.

Au nord, rien de nouveau ?

Bertrand2017.fr en campagne … pour Matignon ?

Comment devenir et rester Roi au pays de Mar(t)ine ?

Un maçon n’étant pas franc est-il un bon maçon ?

A force de rester silencieux, ne risque-t-on pas de devenir muet ?

Régionales 2015 : seul un nord uni pouvait-il faire face au danger d’au-delà du mur ?

Vaut-il mieux être premier à Lille que second à Paris ?

L'invité

À en croire Aristote, l’homme est un animal politique. Ce n’est pas Xavier Bertrand, militant dès 16 ans au RPR, qui dira le contraire. Notre spécimen né en 1965 fait rapidement preuve d’un fort instinct politique et oriente ses études à l’université de Reims vers une maîtrise de droit public et un DESS en administrations locales. S’il décide d’exercer la profession d’agent d’assurance en 1992 en parallèle de ses activités politiques, sa vie sera cependant consacrée à la chasse à l’électeur.

Son terrain de chasse favori est la ville de Saint-Quentin, dans l’Aisne.Membre du Conseil municipal à 24 ans, il devient adjoint au maire en 1995. Sa présence sur le terrain plait à la faune locale qui l’élit maire en 2010. Également élu plusieurs fois député de la deuxième circonscription de l’Aisne, il agrandit son territoire… jusqu’à arriver en haut de la chaîne alimentaire en 2016 en remportant contre Marine Le Pen la présidence du conseil régional des Hauts-de-France.

 Malgré son tableau de chasse, Xavier Bertrand n’est pas un loup solitaire. Esprit de meute oblige, il assumera des postes d’importance croissante dans les gouvernements de droite. Notamment Ministre de la Santé et des Solidarités sous Villepin et ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé avec Fillon, sa candidature à la présidence de l’UMP échoue cependant contre Jean-François Copé en 2012. Après une période de retraite sur ses terres du Nord, le loup sort désormais de sa tanière et lance son cri de ralliement à la rescousse de son candidat présidentiel aux abois.

Résumé du débat

King in the North

 C’est après une charmante escapade par isienne au Salon de l’Agriculture, pour la journée de la région Hauts-de-France, que nous avons reçu Xavier Bertrand dans le cadre certes moins champêtre mais tout aussi animé du Grand Amphithéâtre de l’ESSEC. Très critique envers les politiques qui se rendent au Salon de l’Agriculture entourés de journalistes, notre homme y voit plutôt une occasion de parler avec les gens, de « rester à portée d’engueulade » comme il le formule dans son langage fleuri.

Rester à portée d’engueulade : c’est également l’objectif qu’il semble s’être fixé pour nous offrir un débat dynamique et enlevé. Les sujets se suivent et ne se ressemblent pas. Son premier cheval de bataille sera de gommer à tout prix l’image d’opportuniste qui lui colle à la peau depuis les débuts de sa carrière dans les pas de Nicolas Sarkozy, pour révéler l’homme, le vrai, celui dont la seule « boussole » serait l’intérêt général. Non, son soutien récent à la campagne de François Fillon n’est pas dicté par des ambitions personnelles direction Matignon. Au contraire, sa position est claire sur le cumul des mandats et force est de constater que son parcours politique prouve sa sincérité.

 De sa vision du rôle d’un président de région à son bilan en tant que ministre, de sa croisade contre le FN à ses réflexions sur l’avenir de la droite, aucun point ne sera laissé dans l’ombre. Rien ne nous sera épargné, pas même le cours d’arithmétique où, pour justifier son engagement en faveur du septennat non renouvelable, le public mardisien verra la Vérité éclater au grand jour et à multiples reprises : « sept ça fait plus que cinq ». Voilà un homme sur qui il faut définitivement compter.

Xavier Bertrand aux Mardis de l'ESSEC le 28 février 2017

NOS PARTENAIRES

Mazars est une organisation internationale, intégrée et indépendante spécialisée dans l’audit, le conseil ainsi que les services comptables, fiscaux et juridiques. En savoir plus

weave, un cabinet de conseil qui se pose en agitateur depuis 2001. Spécialiste du conseil en stratégie opérationnelle, weave offre un angle de vue décalé à ses clients et préconise des solutions en rupture. En savoir plus

Créée en 1989 par Philippe Journo, la Compagnie de Phalsbourg, promoteur, développeur, constructeur et gestionnaire immobilier, est aujourd’hui un des acteurs majeurs du marché de l’immobilier commercial en France. En savoir plus