PATRICK POUYANNE

Annonce du débat
Mix énergétique de Total, plein gaz sur la transition énergétique ? Volatilité des prix du pétrole, instabilité géopolitique, pression sur les ressources : la troisième guerre mondiale sera-t-elle Total ? X-Mines, modèle haute couture des patrons français ? Climat : Total, chevalier blanc ou cavalier de l’apocalypse ? Les majors pétrolières face au risque de panne sèche : lost in transition ? Chez Total, « ils ont le pétrole, mais… » aussi des idées ? Pour connaître les réponses à ces questions, venez rencontrer Patrick Pouyanné dans le grand amphithéâtre de l’ESSEC, mardi 09 janvier, à 20h. Débat gratuit et ouvert à tous.
L'invité
En ces temps de militantisme écologique généralisé, Patrick Pouyanné est sûrement l’un des PDG les moins fréquentables du CAC40. Figure de proue des prospecteurs français d’or noir, il est à la tête du groupe Total depuis décembre 2015. Né en 1963, M. Pouyanné passe une partie de sa jeunesse à Bayonne, dans le sud-ouest bien connu pour ses redoutables rugbymen dont il a gardé la carrure et l’énergie débordante. Sur les bancs de l’école, les talents et le travail du jeune Pouyanné sont vite remarqués. Ils l’amèneront à étudier à Polytechnique ainsi qu’à l’École des Mines de Paris au début des années 1980 avant de se lancer dans les cabinets ministériels. C’est en 1997 qu’il rejoint l’industrie de l’énergie au sein de la compagnie pétrolière Elf. Trois ans plus tard, avec le rachat d’Elf par Total, le futur PDG maintient le cap en restant au sein du nouveau groupe. Suite à la mort accidentelle en octobre 2014 de Christophe de Margerie alors PDG du groupe, M. Pouyanné est promu directeur général. Le sommet semble atteint en 2015 : tout juste adoubé Chevalier de la Légion d’honneur, il est élu président du conseil l’administration en décembre. Depuis, il « fait le job » tout en restant relativement discret. Le « jeune patron » préfère se laisser le temps d’acquérir l’expérience et la crédibilité nécessaires avant de prendre position dans les débats publics. L’imposant PDG affuterait-il ses armes pour descendre prochainement dans l’arène politique ?
Résumé du débat

Après une présentation « totale » à propos de ce « Saint-Patrick », Patrick Pouyanné, PDG de Total, reconnaît que c’est bien là le meilleur portrait qu’on ait fait de lui et qu’à l’ESSEC il ne cesse d’aller « de surprises en surprises ». M. Pouyanné ne manque pas de revenir sur ses 32 ans chez Total et sur sa légitimité acquise qui lui a permis de devenir, après la disparition de Margerie en 2014, le PDG de la « première entreprise de France ». « Tout est possible pour les écoles de commerce » et seules les qualités individuelles et personnelles servent. Travailler, corriger ses faiblesses, savoir prendre des risques sont les clés d’une réussite. Réfutant toute « normalité », le PDG de Total a conscience d’être différent et le constate dans ses rapports aux autres qui, parfois, manquent de sincérité. Tout le monde attend tout de lui, ce qui le pousse à devoir toujours être concentré, de 8h à 22h, véritable exercice physique. Acteur de la société, il est écouté dans la Cité. Questionné sur l’avenir de Total, M. Pouyanné pense qu’il faudra accepter que les marchés bougent, rappelle l’engagement de Total dans le « 20 ans, 20% d’énergies renouvelables », quoique pour lui le mix énergétique prévaudra toujours en 2050, et reconnaît l’accord de Paris comme « bien rédigé ». Il se dit même partisan de la chimie du CO2. La participation financière de Total dans certaines start-ups tout comme les acquisitions vont dans ce sens et permettent de rester en contact avec l’innovation. S’il rencontreaussi bien Rohani que Poutine, il rappelle la neutralité diplomatique de Total qui serait « iranien en Iran et qatari au Qatar », salue la législation britannique sur le climat et la taxe carbone, et ne s’exprimer pas sur les gaz de schiste en France. « J’irai forer ailleurs ». Président de l’édition 2018 des entretiens de Royaumont portant sur l’égalité homme/femme, Patrick Pouyanné engage Total sur la voie de la mixité, essentielle à ses yeux, bien que l’on ne puisse être « premier du CAC40 et premier en mixité ».

Patrick Pouyanné aux mardis de l'ESSEC le 9 Janvier 2018

« Il faut faire cohabiter les énergies, les pousser ensemble et ne pas les opposer »

Patrick Pouyanné

Président-Directeur-Général, Total

NOS PARTENAIRES

Mazars est une organisation internationale, intégrée et indépendante spécialisée dans l’audit, le conseil ainsi que les services comptables, fiscaux et juridiques. En savoir plus

weave, un cabinet de conseil qui se pose en agitateur depuis 2001. Spécialiste du conseil en stratégie opérationnelle, weave offre un angle de vue décalé à ses clients et préconise des solutions en rupture. En savoir plus

Créée en 1989 par Philippe Journo, la Compagnie de Phalsbourg, promoteur, développeur, constructeur et gestionnaire immobilier, est aujourd’hui un des acteurs majeurs du marché de l’immobilier commercial en France. En savoir plus