MAURICE LÉVY

Annonce du débat
« La pub, c’est moi » (Maurice Lévy, roi de la pub?)
Pompier, pubard, meilleur CEO de l’année 2013 : qui est vraiment Maurice Lévy ?
Le mug « I’m the boss » fait-il le patron ?
Puber, est-ce tromper ?
Maurice Lévy pousse-t-il le bouchon trop loin ?
L'invité

Il est des publicités qui marquent les esprits, il est des grands patrons qui marquent leur époque. Maurice Levy, à la tête du groupe Publicis pendant 30 ans, en fait partie. Né au Maroc en 1942 d’une famille juive d’origine espagnole ayant fui la guerre, il fait ses études aux États-Unis grâce à une bourse. Rien ne destinait cet informaticien à devenir un ponte de la communication. C’est pourtant cette voie qu’il choisit en rejoignant l’agence de publicité Synergie dont il refuse de prendre la tête à seulement 29 ans pour un poste chez Publicis. Un pari qui lui réussit – le premier d’une longue liste – puisqu’il devient président du groupe dès 1987. Maurice Levy mène le développement international du groupe à coups de fusions- acquisitions qui hissent Publicis parmi les trois premiers groupes de communication au monde en chiffre d’affaire. Capitaine d’industrie visionnaire, il dirige la transition numérique de Publicis en alliant créativité et technologie. L’appétit venant en mangeant, en 2013 il annonce une fusion avec le numéro 3 mondial Omnicom afin de devenir le premier groupe du secteur. Un désaccord trivial fait capoter le projet. Début de la fin ? Déjà en 2012, il se retrouvait au cœur du débat sur les rémunérations des grands patrons. Un bonus de 16 millions versé pour 9 années de travail alors qu’il réclamait plus de taxes pour les riches ; forcément, ça fait grincer des dents. Maurice Levy défend la légitimité d’une somme qu’il juge proportionnelle à sa réussite. Fragilisé, il démissionne en 2017 et devient président du conseil de surveillance de Publicis Groupe. À l’heure de retracer sa vie, l’on croirait entendre Don Juan déclamant « Et comme Alexandre je souhaiterais qu’il y eût d’autres mondes ». Si la nature de ses conquêtes est tout autre, l’ambition en est pour le moins similaire.

Résumé du débat

Pour sa seconde intervention à l’ESSEC, « le patriarche de la pub » a fait preuve d’humour pour (re)conquérir un amphithéâtre bien rempli : « Je vais vieuxconniser pendant quelques secondes. ». En écoutant son parcours, on se rend rapidement compte que Maurice Lévy n’est pas comme tout le monde. Aussi talentueux qu’ambitieux, le futur PDG ne trouve pas mieux à répondre à son premier employeur lorsque celui-ci souhaite faire de lui le nouveau n°1 de l’entreprise Synergie : «Si je suis le patron à 29 ans c’est que je ne suis pas dans la bonne boîte ».

L’ancien PDG est ensuite revenu sur la forte période de croissance qu’a connue Publicis depuis son arrivée, en détaillant les stratégies adoptées, notamment par le rachat d’agences exceptionnelles à l’étranger. Interrogé sur les raisons de la tentative avortée de fusion avec le n°1 mondial Omnicom, l’ancien PDG a répondu que les engagements pris par ce dernier n’avaient pas été tenus et qu’il était impossible de continuer le processus de fusion dans ces conditions. La priorité pour Publicis n’est pas uniquement de grossir mais plutôt de conserver l’identité du groupe. La fin du débat a été assuré par deux étudiants d’ESSEC Initiatives et les questions ont notamment porté sur le festival VivaTech qui se tiendra à Paris du 24 au 26 mai, la concurrence des GAFA, la place des start-up en France, et la politique gouvernementale. Si Maurice Lévy a pu être par moment critique sur certaines initiatives, il considère qu’un vent nouveau se lève depuis l’élection d’Emmanuel Macron, et que la France saura en tirer profit pour peu qu’elle accepte de remettre en question ses schémas de pensée.

Maurice Lévy aux Mardis de l'ESSEC le 23 mai 2018

« Ce qui m’a conduit et me conduit, et m’intéresse encore aujourd’hui, c’est d’apprendre continûment.»

Maurice Lévy

Président du Directoire , Publicis Group

NOS PARTENAIRES

Mazars est une organisation internationale, intégrée et indépendante spécialisée dans l’audit, le conseil ainsi que les services comptables, fiscaux et juridiques. En savoir plus
weave, un cabinet de conseil qui se pose en agitateur depuis 2001. Spécialiste du conseil en stratégie opérationnelle, weave offre un angle de vue décalé à ses clients et préconise des solutions en rupture. En savoir plus
Créée en 1989 par Philippe Journo, la Compagnie de Phalsbourg, promoteur, développeur, constructeur et gestionnaire immobilier, est aujourd’hui un des acteurs majeurs du marché de l’immobilier commercial en France. En savoir plus