JEAN-PAUL AGON

L'invité

Born in 1956 in Boulogne-Billancourt, Jean-Paul Agon went to school at Sainte-Croix de Neuilly before pursuing his studies at HEC. An almost stainless academic background some might say. Spotted for his insightful understanding of marketing, our man joined L’Oréal straight after university at the age of 22. Mister Agon confessed an early attraction for beauty products which demand a strategy involving both sensitivity and intuition. L’Oréal offered him a line of products in which he could develop the full potential of his art. Thirty-three years later, our guest reached the sparkling summit of the world’s largest cosmetics company in 2011. From cradle to grave in the same firm, Jean- Paul Agon has led his career the old way. This conventional background did not prevent him from conducting innovative strategies. In Greece, where he was appointed managing director for consumer goods at 24 years old, young Jean-Paul put a sinking ship back afloat in only three years. He became thereafter responsible for the different activities of the Asian branch, where he accelerated the investments and recruited local talents. In the United-States he spent months travelling across the country to learn about different selling points. His advocacy for the universality of beauty reveals an understanding of local differences. Everywhere he goes, results follow. Doubtless thanks to his traditional education which taught him “how to dare”, Jean-Paul Agon demonstrated throughout his whole career a real capacity to “seize upcoming trends”. However, now getting dangerously close to his 65th birthday, this genius in marketing must be thinking about his soon-to-come retirement. “The king is dying, long live the king!”

Résumé du débat

Chez le géant des cosmétiques, il règne une ambiance de « chaos organisé ». M. Agon affirme que les organigrammes ont disparu. Pas de pression excessive non plus : « Chez L’Oréal nous ne demandons jamais aux collaborateurs de compromettre leur vie personnelle ». Et puis, le groupe figure tout en haut des classements « entreprises éco- responsables » ! Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, donc.

Interrogé sur les enjeux d’innovations, Jean-Paul Agon lance une formule marquante : « Quand le smartphone devient la boutique, la boutique doit devenir une expérience ». C’était l’introduction parfaite pour rappeler l’importance du « phygital » chez L’Oréal, ce principe mariant digital et magasins physiques. Autre enjeu de taille : l’Asie, qui deviendra d’ici trois à quatre ans la première cliente du groupe. Le patron français se permet même une boutade sur les hommes occidentaux, qui négligent leur corps, à l’inverse de leurs homologues asiatiques, friands de produits de beauté. Messieurs, la beauté n’est pas l’apanage des femmes !

 

Jean-Paul Agon

« La transition numérique ne va pas détruire d’emplois. Au contraire, cela va créer des emplois. Les emplois vont évoluer. »

Jean-Paul Agon

Président-Directeur-Général, L'Oréal

NOS PARTENAIRES

Mazars est une organisation internationale, intégrée et indépendante spécialisée dans l’audit, le conseil ainsi que les services comptables, fiscaux et juridiques. En savoir plus
weave, un cabinet de conseil qui se pose en agitateur depuis 2001. Spécialiste du conseil en stratégie opérationnelle, weave offre un angle de vue décalé à ses clients et préconise des solutions en rupture. En savoir plus
Créée en 1989 par Philippe Journo, la Compagnie de Phalsbourg, promoteur, développeur, constructeur et gestionnaire immobilier, est aujourd’hui un des acteurs majeurs du marché de l’immobilier commercial en France. En savoir plus