JEAN-MICHEL BLANQUER

 
Annonce du débat

Entre progressisme et conservatisme, un vrai macroniste à l’Education Nationale ?
Réforme du secondaire : pourquoi toucher au sacro-saint baccalauréat ?
De Cergy à la rue de Grenelle : deux salles, deux ambiances ?
Monsieur 71% ou dégraisseur de mammouth : comment aimez-vous votre Blanquer ?
Utilisation du digital et intégration des neurosciences dans la formation : à quoi ressemblera la pédagogie de demain ?

L'invité

C’est le retour du héros ! Ce soir, notre Blanquer est à point !
S’il est familier du public cergyssois, son parcours haut en couleur l’est peut-être moins. Passé par Sciences Po, titulaire d’une maîtrise de philosophie, d’un DEA de droit public et de sciences politiques, docteur en droit et agrégé de droit public, M. Blanquer avait pourtant tout pour suivre la carrière de son père avocat. Mais tant d’années passées dans le système éducatif français forgent sa vocation pour l’éducation. Directeur de l’Institut des hautes études de l’Amérique latine en 1998, recteur de l’académie de Guyane en 2004, puis le plus jeune recteur de l’académie de Créteil en 2007. L’éducation devient comme il le décrit « une passion », ainsi qu’un véritable terrain d’expérimentation pour celui qui souhaite construire l’école de demain. Le directeur général de l’enseignement scolaire sous Luc Chatel devient directeur général du groupe ESSEC en 2013. Le maître de
l’« utopie éducative concrète » a bien grandi depuis ses échanges de cartes Panini avec François Baroin et souhaite désormais « sortir la France de tous ses clivages inutiles ». Avec un CV long comme la liste des réformes qu’il souhaite mettre en place, l’ascension de M. Blanquer au poste de ministre de l’Education nationale consacre sa popularité auprès du public de l’ESSEC et étend sa renommée à l’échelle nationale. Avec des réformes aussi importantes que sa calvitie, le mandat promet d’être intéressant. Ministre préféré des

Français, l’homme aux 71% pourrait-il échouer à vous convaincre ?

Résumé du débat

Le retour à l’Essec de son ancien directeur a suscité une émotion palpable : “Vous ne pouvez pas imaginer à quel point vous m’avez manqué et vous me manquez toujours.” Après un accueil chaleureux, Monsieur Blanquer a commencé par défendre sa réforme du baccalauréat, qui vise à lutter contre les inégalités. Supprimer les filières pour favoriser l’orientation et la personnalisation du parcours scolaire, tel est le système que Jean- Michel Blanquer souhaite mettre en place pour en finir avec « les délits d’initiés » dans l’enseignement en France. Cette lutte contre les inégalités doit se faire, nous a-t-il affirmé, le plus en amont possible. C’est pourquoi l’école primaire est désormais sa priorité, maintenant qu’ « on prend conscience de l’importance de l’enfant. » En prêchant à la fois pour un meilleur apprentissage de la langue française et pour la modernisation des pédagogies, le ministre semble trouver un équilibre entre le retour aux sources de l’école républicaine et l’invention de l’école de demain. Il a néanmoins souligné que la réforme de l’école passera aussi par des combats, dont celui de la lutte contre le harcèlement à tous les niveaux. Avec une vision réaliste et critique mais un discours optimiste, monsieur Blanquer a illustré ses propos grâce à la fable Le laboureur et ses enfants de La Fontaine pour promettre que « le travail paie ».

Jean-Michel Blanquer aux Mardis de l'ESSEC

 

« Le baccalauréat, qui est la dernière institution nationale française, est un indicateur aval du système scolaire. »

Jean-Michel Blanquer

Ministre de l'Education

NOS PARTENAIRES

 
 
Mazars est une organisation internationale, intégrée et indépendante spécialisée dans l’audit, le conseil ainsi que les services comptables, fiscaux et juridiques. En savoir plus
 
weave, un cabinet de conseil qui se pose en agitateur depuis 2001. Spécialiste du conseil en stratégie opérationnelle, weave offre un angle de vue décalé à ses clients et préconise des solutions en rupture. En savoir plus
 
Créée en 1989 par Philippe Journo, la Compagnie de Phalsbourg, promoteur, développeur, constructeur et gestionnaire immobilier, est aujourd’hui un des acteurs majeurs du marché de l’immobilier commercial en France. En savoir plus