EMMANUELLE MIGNON ET GASPARD GANTZER

Description du débat

Le MERCREDI 29 novembre à 20h, Les Mardis de l’ESSEC organisent une table-ronde avec Emmanuelle Mignon, directrice de cabinet puis conseillère du Président Sarkozy et Gaspard Gantzer, chef du pôle communication de l’Elysée sous le mandat du Président François Hollande.

Conseiller, Ministre, Président : le CV parfait ?
Quelle légitimité pour des conseillers non-élus ?
Peut-on tirer les ficelles et être Pinocchio ?
Conseiller : la politique sans les conséquences ?
Un Président devait-il dire tout ça ?
Hyper-président, président « normal » ou jupitérien : comment gérer l’image du locataire de l’Élysée ?
Entre jeux de cour et bal médiatique, quel rôle pour les conseillers du Palais ?

Pour connaître les réponses à toutes ces questions, venez rencontrer Emmanuelle Mignon et Gaspard Gantzer dans le grand amphithéâtre de l’ESSEC, MERCREDI 29 novembre, à 20h.

Débat gratuit et ouvert à tous.

L'invité

L’un a travaillé avec Nicolas Sarkozy, l’autre avec François Hollande. L’un reste discret et ne cherche pas le buzz, l’autre accorde des interviews à Playboy et vient de sortir La politique est un sport de combat. Tout semble séparer Emmanuelle Mignon de
Gaspard Gantzer. Et pourtant, ils ont successivement tiré les ficelles de l’Élysée. Plus d’un rêve du parcours d’Emmanuelle
Mignon : Ginette – Essec – Sciences Po – Major de l’ENA. Elle rejoint Nicolas Sarkozy dès 2002, au titre de « Conseillère au cabinet du Ministère de l’Intérieur ». Fraîchement élu, Nicolas Sarkozy lui fait confiance en lui donnant le poste de directrice de son cabinet, avant de devenir « conseiller du président de la République » jusqu’en 2009. Ce qui plaît avant tout à l’ancien Président, c’est la force de proposition dont sait faire preuve « la machine à idées de Sarkozy ». De l’autre côté de la table, Gaspard Gantzer
n’a pas à rougir. Le diplômé de Sciences Po et énarque a connu une véritable ascension depuis 2010. D’abord conseiller à la Mairie de Paris, puis conseiller auprès de Laurent Fabius pendant deux ans – qui était alors Ministre des Affaires Étrangères – il est intégré par le président Hollande dans son cercle privé en avril 2014: Gaspard Gantzer devient « conseiller chargé des relations avec la presse, chef du pôle communication à la présidence de la République ».

Résumé du débat

Deux personnalités, deux conseillers auprès de deux présidents pour deux partis opposés. Pourtant, c’est dans une ambiance
conviviale et détendue qu’Emmanuelle Mignon et Gaspard Gantzer, après avoir vécu dans l’ombre élyséenne, se sont dévoilés sous les feux des projecteurs de l’amphithéâtre de l’ESSEC et nous ont conté les secrets du Palais. Emmanuelle Mignon, loyale envers le « patron » [Nicolas Sarkozy], n’a d’ailleurs pas hésité à saluer les efforts réalisés par François Hollande pour améliorer la transparence au sein des cabinets ministériels. C’est d’une même voix que les conseillers ont constaté la faible place que les femmes y occupent. Les deux le regrettent, même si d’après Emmanuelle Mignon l’explication se trouve dans la difficulté à concilier vie personnelle et professionnelle à de tels postes. Parce que tout président est aussi un être humain, tous deux ont
trouvé naturel que les chefs d’Etat, bien qu’ils prétendent le contraire, accordent aux sondages d’opinions une grande attention
… sauf lorsqu’on a touché le fond, a ironisé Gaspard Gantzer à propos du président sortant. Sans blâmer les médias, les deux
conseillers ont souligné l’importance de la communication et la nécessité, pour un président, de se construire une image. Seule
Emmanuelle Mignon est restée lucide sur la défaite de son patron en 2012, davantage politique que médiatique, en raison d’un projet certainement trop ambitieux en 2007… Leur expérience ne semble pour autant pas les avoir traumatisés, ne soyez donc pas étonnés de les retrouver un jour sur la scène politique, l’une toujours dans l’ombre, l’autre se confrontant cette fois au suffrage universel.

Emmanuelle Mignon et Gaspard Gantzer aux Mardis de l'ESSEC le 29 novembre 2017

« Mon meilleur souvenir de l’Élysée, c’est le jour où je suis partie »

Emmanuelle Mignon

Directrice du cabinet puis conseillère du président Sarkozy

NOS PARTENAIRES

Mazars est une organisation internationale, intégrée et indépendante spécialisée dans l’audit, le conseil ainsi que les services comptables, fiscaux et juridiques. En savoir plus

weave, un cabinet de conseil qui se pose en agitateur depuis 2001. Spécialiste du conseil en stratégie opérationnelle, weave offre un angle de vue décalé à ses clients et préconise des solutions en rupture. En savoir plus

Créée en 1989 par Philippe Journo, la Compagnie de Phalsbourg, promoteur, développeur, constructeur et gestionnaire immobilier, est aujourd’hui un des acteurs majeurs du marché de l’immobilier commercial en France. En savoir plus