SEGOLENE ROYAL

Description du débat

Le mardi 30 janvier à 20h, Les Mardis de l’ESSEC recevront Ségolène Royal, ambassadrice des pôles Arctique et Antarctique, dans le grand amphithéâtre de l’ESSEC, à Cergy.

Présidente de région, ministre multi-maroquinée, candidate PS au second tour d’une élection présidentielle… : ambassadrice des pôles, la suite Royal de 40 ans d’une saga politique française ?

Transition écologique, sortie du nucléaire, COP21 : quel bilan du passage de Ségolène Royal rue de Grenelle ?

Paris-Pôle Nord : coup de froid sur le PS ?

Ambassadrice des pôles, responsable de l’Alliance solaire internationale, présidente de la COP21 : Ségolène Royal est-elle toujours en première ligne contre le réchauffement climatique ?

Ségolène ou l’Eternel retour : pourra-t-on en dire autant du Parti Socialiste ?

Après les ors de la rue de Grenelle, la neige des pôles : désir d’avenir ou traversée de la banquise ?

Pour connaître les réponses à ces questions, venez rencontrer Ségolène Royal dans le grand amphithéâtre de l’ESSEC, mardi 30 janvier, à 20h.

Débat gratuit et ouvert à tous

L'invité

Le ras-le-bol de bébés zappeurs (1989) : la carrière d’écrivain de notre invitée commence par une diatribe contre la télévision française, qu’elle juge bien trop violente. Ses circulaires contre la pédophilie ou le bizutage le prouvent : la défense de la famille est très chère à Ségolène Royal, quatrième d’une famille de huit enfants en partie déchirée par un père autoritaire. Sa famille, elle la fonde aux côtés d’un certain François Hollande, avec qui elle aura quatre enfants. La vérité d’une femme (1996) : Sciences Po, ENA, députée des Deux-Sèvres presque continument de 1988 à 2007, présidente du conseil régional de Poitou-Charentes de 2004 à 2014 et première femme à accéder au deuxième tour d’une élection présidentielle, elle a tracé un chemin royal. Ma plus belle histoire, c’est vous (2007) : c’est un beau roman, celui de l’apogée du parcours de Madame Royal. 17 millions de voix au
deuxième tour de l’élection présidentielle ne lui suffisent pas à battre Nicolas Sarkozy malgré son « choix, toujours, des valeurs humaines sur les valeurs financières ». Cette belle idée du courage (2013) : cet essai sur les sources de la bravitude illustre sa
ténacité qui la pousse à rebâtir malgré les échecs, en particulier celui de 2007, qu’on dit dû à un manque de cohérence et à des gaffes pour le moins évitables. Manifeste pour une justice climatique (2017) : le grand combat du siècle est pour elle celui de
la paix et de la justice du climat. Ministre de l’Écologie et de l’Environnement sous les gouvernements Bérégovoy, Valls, Cazeneuve, désormais ambassadrice pour les pôles Arctique et Antarctique, son ascension continue…

Résumé du débat

C’est la première fois que les Mardis recevaient la Dame du Poitou. Dès le début du débat, Ségolène Royal approuve le texte de présentation de sa carrière. Ce dernier a abordé l’égalité homme-femme, un sujet qui lui tient à cœur, elle qui a été la cible de remarques discutables lors de la présidentielle perdue de 2007. Ségolène Royal rappellera plus tard les vertus de la parité homme- femme, affirmant que les entreprises et les systèmes politiques les plus paritaires sont ceux qui fonctionnent le mieux.
Venue également pour parler de son nouveau livre Manifeste pour une justice climatique, elle explique l’idée qui se cache derrière ce titre et son caractère gagnant-gagnant : sauver notre planète par l’innovation, c’est saisir de véritables opportunités économiques. Madame Royal se targue d’ailleurs d’avoir rendu la finance verte plus attractive grâce aux dispositifs de l’Etat tels que les obligations vertes. Sur nos fauteuils, Madame Royal affirme ne plus réellement s’intéresser à la vie politique nationale, et dit suivre « de loin » ce qu’il s’y passe. Jusqu’à ce que l’on apprenne son come-back ? Le mystère reste entier. Pour le moment, la reine des neiges s’occupe principalement de la négociation des pôles Arctique et Antarctique en tant qu’ambassadrice de la France, un poste laissé vacant pendant plus d’un an avant sa prise de fonction.Nous espérons recevoir à nouveau Ségolène Royal, qui nous a quittés à reculons, tant elle semblait ravie de détailler ses haut-faits dans le Marais Poitevin (ex Poitou-Charentes).

Ségolène Royal aux Mardis de l'ESSEC le 30 janvier 2018

« Développer sans détruire, c’est le maître-mot »

Ségolène Royal

Ambassadrice des pôles Arctique et Antarctique

NOS PARTENAIRES

Mazars est une organisation internationale, intégrée et indépendante spécialisée dans l’audit, le conseil ainsi que les services comptables, fiscaux et juridiques. En savoir plus

weave, un cabinet de conseil qui se pose en agitateur depuis 2001. Spécialiste du conseil en stratégie opérationnelle, weave offre un angle de vue décalé à ses clients et préconise des solutions en rupture. En savoir plus

Créée en 1989 par Philippe Journo, la Compagnie de Phalsbourg, promoteur, développeur, constructeur et gestionnaire immobilier, est aujourd’hui un des acteurs majeurs du marché de l’immobilier commercial en France. En savoir plus